Vitrail Notre Dame de Bethléem
Groupements paroissiaux
de Château-Renard, Courtenay
et Ferrières-en-Gâtinais

Le Christ est ressuscité, le Christ est déconfiné
 
 
 
 
Évidemment nous avons vécu un Carême, une semaine sainte, et nous sommes certainement bien partis pour vivre une partie du Temps de Pâques enfermés, limités dans nos déplacements et dans nos rencontres. Nous avons vécu notre Carême dans l’angoisse de la mort à nos portes et nous cherchons tous les moyens pour y échapper.
 
Mais néanmoins, même lorsque nous goûtons la liberté de mouvements, nous restons des hommes et des femmes enfermés, parfois volontairement confinés. Nous connaissons ce qui nous garde captifs de la mort : parfois de la haine contre telle personne de notre entourage ou envers une catégorie de personnes, parfois de la violence (et en ce moment, il nous faut penser à toutes les violences conjugales et familiales qui ne cessent d’augmenter), parfois des rancunes parce que notre égo est trop puissant, ou que nous sommes trop faibles pour pardonner en vérité, parfois nos échecs qui nous bloquent et nous coupent de l’espérance, en un mot, notre péché nous enferme. Nous voulons être libres, alors parcourons ce chemin de liberté.
 
Si nous y arrivons, le message de la résurrection du Christ nous donnera de vivre un nouveau départ. Nous pourrons courir vers la vraie vie, la vie qui a été celle de Jésus et qu’il nous demande de poursuivre. Il en est mort, de cette vie en plénitude complètement donnée, pour que nous la vivions dans la confiance. Il est ressuscité pour nous dire de ne pas avoir peur de l’humilité qui se vit avec la force même de Dieu. C’est bien une vie nouvelle qui s’ouvre à nous depuis la résurrection et le tombeau ouvert. Vivons-la ! en nous laissant profondément transformer par le Ressuscité et son Esprit qu’il ne cesse de nous envoyer pour que nous marchions sur ses traces.
 
Nous découvrons en ce moment que la vie est belle, riche, pleine de joies et d’espérances pour nous. Oui, elle est belle, mais qu’avec la résurrection, elle le soit encore davantage. Nous avons en ce printemps de très beaux signes de la beauté de la vie, grâce à la nature qui explose de beauté. Nous pouvons rendre la vie encore plus belle, si nous transformons nos rapports humains, nos rapports à la création, nos rapports à l’argent, à la puissance… si nous découvrons ce qui importe vraiment : la VIE. « Nous sommes en guerre », oui, mais pas seulement contre la mort. Avec le Christ, « nous sommes en guerre » contre tout ce qui tue la beauté de l’homme et de l’ensemble de la création. Le Christ attend de nous une mobilisation générale pour que tout ce qu’il a vaincu reste encore aujourd’hui une grande victoire, la victoire de la vie sur la mort, la victoire de la résurrection.
 
Notre corps est confiné, mais avec le Christ, nous sommes déjà ressuscités et libres. Plus tard, espérons que nous manifesterons cette libération en aimant et en vivant en vérité.

Père Richard
12 avril 2020
__________________________________________________________________________________________________

Ce site a été créé pour faciliter le contact entre les paroissiens des communes des groupements paroissiaux. Il comporte des rubriques variées qui doivent permettre de répondre aux questions que les visiteurs de ce site peuvent se poser. Si ce n'était pas le cas, la rubrique "Contact" est destinée à recueillir les remarques, les suggestions qui nous permettront d'enrichir ce site pour le rendre plus utile et plus attractif.
 
 





 




 
Dernière mise à jour : 15/06/2020 - Nombre de visiteurs :